L’E40 amputée d’une bande de circulation

1.      Un objectif clair pour la Région bruxelloise : bannir les autoroutes du territoire

2.      Les réactions ne se sont pas fait attendre. Le ministre flamand de la Mobilité Ben Weyts n’a pas caché sa mauvaise humeur après avoir appris cette décision de la Région bruxelloise. Selon Ben Weyts, il avait été convenu à plusieurs reprises que l’on commencerait par une phase de tests. « Si l’objectif de Bruxelles était de faire cadeau à la Flandre de ses files, c’est réussi » , a-t-il regretté.

Sources : Agence Belga ; La Libre Belgique 10-05-19 ; New Mobility News