Participation citoyenne : Wezembeek-Oppem tient compte de l’avis des riverains et fait marche arrière par rapport à un projet de mise à sens unique, qui avait créé l’émoi !

Le Comité Albertwijk prend acte de la courageuse et difficile (…fortes divergences d’opinion) concertation, initiée par Wezembeek-Oppem et menée en étroite collaboration avec la zone de police WOKRA. La commune a en effet jugé opportun de consulter les riverains  de la Rue Jozef Baus (et rues avoisinantes) au sujet d’un projet de mise à sens unique de cette rue, résultant e.a. en la tenue d’une réunion d’information, le 28/6/17, et en l’organisation d’une enquête écrite, clôturée le 08/09/17.

Ce projet susceptible d’affecter la mobilité de ce quartier résidentiel (qui jouxte le nôtre) avait suscité l’inquiétude et une vive réaction de nombreux riverains.

Tenant compte des résultats de cette consultation populaire (194 réponses), la commune a communiqué le 29/01/18 les conclusions au sujet des aménagements prévus pour la rue Baus et du quartier périphérique :

– maintien de la circulation en double sens dans la rue Baus

– Introduction d’une limitation de vitesse généralisée à 30 km/h. dans tout le quartier

– instauration d’une zone (tout le quartier) en circulation locale (afin d’éviter la circulation de transit).

cid:image006.png@01D39946.F98E2840

 Nous déplorons que la commune de Tervuren n’ait pas privilégié la même voie dans le dossier Albertwijk. Le Comité espère toujours, tant qu’il en est encore temps, que la commune reviendra à de meilleurs sentiments et se donnera enfin la peine de consulter les premiers concernés : les riverains ! Cela fait bientôt un an que nous demandons à être écoutés et de pouvoir entrer en dialogue sérieux avec la commune de Tervuren. Nous sommes également partisans de solliciter les points de vue et les motivations de l’ensemble des acteurs concernés (« stakeholders ») dans ce dossier. Le Comité a d’ailleurs déjà entrepris de sa propre initiative plusieurs démarches dans ce sens et a pour ce faire, demandé l’assistance d’un ombudsman et d’un expert en mobilité.

Le Comité Albertwijk

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.